Thématique «Studio»

Jacques Rouchon était un pionnier du Studio, régnant sur ce lieu avec bonne humeur et un désir constant de se surpasser et d'innover. De la rue Faraday, le domicile familial dans les années 50 jusqu'à la rue du Fer à Moulin en passant par la rue de Marignan, il n'a eu de cesse d'améliorer et surtout de changer sa manière d'éclairer.
Il a fait construire une boîte à lumière sur pont roulant début 60, pour l'habiller de polystyrène plus tard, afin de l'utiliser en lumière indirecte. La légende veut qu'il aie travaillé en collaboration avec Dick Balli, inventeur du flash Balcar, à la recherche d'accessoires..... ce qui a mené à une utilisation singulière du parapluie.
Voir toutes les photos de cette thématique

Thématique «Paris»

Paris, capitale de la Mode, c'était encore plus vrai dans ces années 40 et 50.
Jacques Rouchon a aidé à sortir la Photo de Mode dans la rue.......quand cela était facile. Par ailleurs ses reportages ( aux sujets si divers ) ont quand à eux un petit air de néo-réalisme , dû au fait qu'il travaillait fréquemment avec ce format carré
qui est techniquement plus contraignant que le 24x36.

Voir toutes les photos de cette thématique

Thématique «Ville»

Jacques Rouchon était un photographe qui aimait les villes mais il avait besoin d'un angle,
d'un motif pour les photographier. Témoins la série sur Rome, celle fin 40 sur Paris Plage
( suivant ses propres termes ) ou celle, plus ésotérique sur les pickpockets. En Mode, il
arpentera souvent les rue de Paris, en une époque où tout était simple et les autorisations
inutiles.
Voir toutes les photos de cette thématique

Thématique «Années 50»

Le début des 30 glorieuses offre aux photographes de multiples sujets. La mode est en plein essor, ainsi que la publicité et la presse, qui apoprtent chaque jour plus de travail à ces photographes qui travaillent 5 jours sur 7. On sent encore l'après-guerre avec un élan et uen croissance sans égal. C'est l'age d'or de Paris, où les couturiers attirent les stars les plus célèbres de la planète, où les artistes et les intellectuels fourmillent dans la ville lumière.

Voir toutes les photos de cette thématique

Thématique «Voyages»

Avant de voyager dans le monde en tant que photographe de mode, Jacques Rouchon a effectué différents reportages en Europe et notamment en Italie, son pays de prédilection.
Témoin cette fameuse série où début 50 il emmène deux mannequins de Paris à Rome, les lâchant dans la rue en pantalon, en proie aux regards de l'homo romanus... entre autres aventures.

Voir toutes les photos de cette thématique

Thématique «Publicité»

A l'époque de ses débuts dans la Mode, il y avait très peu de photographes à Paris, et aussi de la Mode à la Publicité il n'y avait qu'un pas qu'il franchit rapidement. Rue Faraday comme plus tard rue de Marignan, il pouvait passer en une journée d'un sujet à l'autre avec facilité tant il connaissait son métier et à chaque problème il apportait une solution. Il a réalisé de magnifiques campagnes notamment pour La Laine, photographiant des personnages en mouvement, avec une chambre 4x5 inch tenue à la main.
Voir toutes les photos de cette thématique

Thématique «Mode»

Dès la fin de la guerre les couturiers se sont tout de suite remis au travail. Dior, Balmain, Fath, Rochas... de très grands noms de la haute-couture se sont faits dès la fin des années 40 et ont prospéré durant les 30 glorieuses.


Le photographe a commencé par venir photographier les modèles chez les couturiers, puis les ont emmené en studio ou en extérieur pour changer de décor. Les défilés se développent, les acheteuses se multiplient. C'est un mouvement qui ne s'arrétera pas. Que nous sommes loins de cette époque...

Voir toutes les photos de cette thématique

Thématique «Années 40»

C'est après la guerre que de nombreuses vocations de photographe se découvrent. Jacques Rouchon et Louis-René Astre en font partie. Christian Lemaire était lui un peu trop jeune.
C'est le début d'une nouvelle ère, de la joie retrouvée, de la reconstruction, de l'insouciance, mais aussi et surtout de la misère pour de très nombreux français. C'est ce qu'évoquent les différents reportages que nous vous proposons.

Voir toutes les photos de cette thématique

Thématique «Reportage»

Les premières commandes passées à  Jacques Rouchon ont été pour des reportages sur les destructions causées par la guerre. Il a ensuite traité de nombreux sujets : personnalités, évènements, social, music-halls et cabarets, Paris, Rome et l'Italie entre autres. Il aimait raconter une histoire. Nous sommes à la recherche de négatifs perdus.....notamment de reportages effectués pour la défunte revue " Claudine ".

Voir toutes les photos de cette thématique

Thématique «Portraits»

Jacques Rouchon avait un don pour le portrait. Il adorait photographier des gens qui n'avaient pas
l'habitude de poser et il savait les mettre à l'aise. Le plaisir lorsque le sujet arrivait à reculons et repartait
en ayant passé un moment mémorable.
Voir toutes les photos de cette thématique

Thématique «People»

A cette époque on n'employait pas le terme " People " et c'était le temps des " Potins de la Commère ". Les journaux étaient déjà friands de photos de célebrités et Jacques Rouchon en photographia beaucoup : Françoise Sagan, Leslie Caron, Sacha Guitry, Gerard Philipe, Maurice Chevalier, le début du Jazz à Saint-Germain des Prés, des têtes couronnées, des hommes politiques etc etc.... Il travailla souvent comme reporter au Lido ou aux Folies Bergère, couvrant aussi nombre d'évènements mondains.

Voir toutes les photos de cette thématique
Voir tous les tirages photos